Vous êtes dans : Accueil > Formations et emplois > Formations > SIMU 16

SIMU 16

Un centre de simulation pour permettre l’apprentissage par l’action

Depuis quelques années, la simulation prend progressivement sa place au sein des institutions de santé tant pour son apport en pédagogique initiale que pour des formations continues et le maintien des compétences. Elle est d’ailleurs encouragée par L’Haute Autorité de Santé pour renforcer la sécurité du patient et promouvoir la gestion et la prévention des risques*

L’objectif… Jamais la première fois sur le patient !

Utilisée depuis plus de 20 ans aux Etats-Unis et au Canada, la simulation en santé émerge depuis peu en France. La Haute Autorité de Santé (HAS) préconise la création de centres de simulation en santé dédiés « disposant de matériel spécifique comme des mannequins ou des simulateurs procéduraux, de la réalité virtuelle ou des patients standardisé pour reproduire des situations ou des environnements de soin, dans le but d’enseigner des procédures diagnostiques et thérapeutiques et de répéter des processus, des concepts médicaux ou des prises de décision par un professionnel de santé ou une équipe de professionnels ».

Le centre d'enseignement par simulation en santé au CH d'Angoulême

Le centre de simulation en santé du Centre Hospitalier d’Angoulême, nommé SIMU16,  a ouvert ses portes en septembre dernier. Il vient renforcer les entités de formation déjà existantes que sont le CESU 16 et l’IFA. Ses locaux se situent dans le nouveau bâtiment du Centre d’Enseignement en Santé, situé à proximité de l’internat.

C'est quoi ?

La simulation en santé est une méthode de formation qui utilise du matériel spécifique : des mannequins adultes et pédiatriques (basse, moyenne et haute fidélité), de la réalité virtuelle (à venir) ou des patients dit standardisé (acteurs) pour reproduire des situations ou des environnements de soins, pour enseigner des procédures diagnostiques et thérapeutiques et permettre de répéter des processus, des situations cliniques ou des prises de décision par un professionnel de santé ou une équipe pluri-professionnelle.

Ses missions ?

La simulation en santé a pour objectif  d’accompagner à la formation initiale aussi bien qu’à la formation continue. Grâce à la réalisation de scénarios, plus ou moins complexes, qui vont permettre:

  • l’entraînement à des gestes techniques (usuels ou exceptionnels) 
  • la mise en œuvre de procédures (individuelles ou en équipe)
  • l’entraînement au raisonnement clinique diagnostique et/ou thérapeutique 
  • la gestion des comportements (mise en situation professionnelle, travail en équipe, communication, etc.) 
  • la gestion des risques (reproduction d’événements indésirables, capacité à faire face à des situations exceptionnelles, etc.)

Pour qui ?

Les formations s’adressent à l’ensemble des professionnels de santé : médicaux, paramédicaux, pharmaciens, les sages femmes et les étudiants dans ces domaines.

 

Responsables du SIMU16 :  Dr Elodie Charpentier & Dr Elise Pétrini

Contacts secrétariat :  05 45 24 42 56 ou secretariat-cesu16@ch-angouleme.fr

 

Pour en savoir + SIMU16  

----------------------------

1ère formation au SIMU 16.... 

Les 5 & 6 novembre derniers, le centre d’enseignement par simulation en santé -SIMU16- a accueilli, dans les nouveaux locaux du Centre d’Enseignement en Santé au CH d’Angoulême, ses premiers apprenants.

Ce sont 8 infirmier(e)s, du Centre Clinical et des services de soins de l’hôpital, qui se sont formés aux soins de réanimation en situation sanitaire exceptionnelle.

De la théorie….à la pratique…

 - formation théorique dispensée par 2 médecins réanimateurs du CH d’Angoulême

 - formation pratique dispensée par l’équipe du SIMU16 avec le soutien d’IDE de réanimation et du CESU16

Par les pratiques simulées, les 8 professionnels de santé sont maintenant formés aux soins  de patients intubés, ventilés, à la mise en décubitus ventral, aux aspirations trachéales, à réagir en cas d’arrêt cardiaque… Ils réaliseront une 3ème journée en immersion dans le service de réanimation polyvalente du CHA.

Des internes du CH d’Angoulême ont participé aux différents ateliers et pratiques simulées !.

D’autres formations (sur des thèmes différents) sont prévues dans les semaines à venir…

 

Partager cette page